Destination Guadeloupe » Séjourner » Pratique » Santé

Santé

La Guadeloupe est soumise aux mêmes règlementations sanitaires que la métropole. Si vous êtes citoyen français, n’oubliez pas votre carte vitale qu vous pourrez utiliser en cas de besoin. Les hôpitaux et les pharmacies sont les mêmes qu’en métropole.

Aucune vaccin n’est obligatoire lors de votre séjour en Guadeloupe, seuls les passagers en provenance de pays tropicaux doivent présenter un certificat international de vaccination contre la variole. Les maladies infectieuses et parasitaires telles que paludisme, filariose lymphatique… ont disparues.

Dengue et chikungunya
Comme dans la plupart des zones humides et chaudes, des épidémies de dengue surviennent notamment pendant ma saison humide. C’est une infection virale transmise par un moustique qui se traduit par les même signes que la grippe, principalement forte fièvre et courbatures. La présence d’une épidémie de chikungunya en Guadeloupe (infos : 0590 99 99 66) est confirmée depuis décembre 2013, les signes d’infections sont une forte fièvre et des douleurs articulaires.
Pendant ou après votre séjour en Guadeloupe (15 jours d’incubation), si vous ressentez ces symptômes, prenez rendez-vous avec un médecin, éviter l’automédication et ne prenez pas d’aspirine ou tout autre médicament qui fluidifie le sang.  Pour vous protéger, éliminez les points d’eau stagnante autour de vous (vase, pots e fleurs, flaque…), utilisez des répulsifs à moustique vêtements et peau, dormez sous une moustiquaire, utilisez la climatisation et portez des vêtements longs autant que possible.

Les îles de Guadeloupe sont connues pour ne pas héberger d’insectes ni d’animaux dangereux et venimeux tels que les serpents, scorpions… Seul le scolopendre (mille-pattes à carapace), dont la morsure très douloureuse, vit dans les zones arides, la savane et les bords de plage. Il peut pénétrer dans les maisons, il est prudent de vérifier les draps avant de se coucher.

Des formalités strictes régissent le transport de végétaux protégés vers et hors de Guadeloupe. Renseignez-vous auprès des autorités douanières.

En cas de problème, le numéro du SAMU est le 15.

> Voir toutes les actus santé de la Guadeloupe