Destination Guadeloupe » Le magazine » Anciens numéros » Au sommaire du Destination Guadeloupe #61

Au sommaire du Destination Guadeloupe #61

La Guadeloupe, une terre à protéger / Parution : mars – avr – mai 2016


Destination Guadeloupe #61

Découvrez le sommaire du magazine Destination Guadeloupe #61 (mars – avril – mai 2016).

  • Acheter le magazine Destination Guadeloupe #61 en PDF au tarif de 4€ et recevez le par email en cliquant ici (règlement par CB via Paypal)
  • Commandez le #61 en version papier au tarif de 5,60€ et recevez le dans votre boîte aux lettres en cliquant ici (règlement par CB via Paypal). France métropolitaine uniquement, DOM et étranger nous contacter.
  • Abonnez vous à la version papier (règlement par CB via Paypal ou par chèque)

Pour toutes commandes dans les DOM, Europe… n’hésitez pas à nous contacter.

Restaurant l'Orchidéa Guadeloupe

L’Orchidéa, plaisir des sens
Virginie Larnac

Depuis un an et demi, le restaurant l’Orchidea surplombe le Golf International de Saint-François. Cadre intimiste, décoration élégante, vue imprenable sur le bourg et Marie-Galante, découverte culinaire et ambiance détendue… tous les ingrédients sont réunis pour une expérience réussie.

> Pour découvrir le magazine Destination Guadeloupe #61, commander le ici

Dossier nature Guadeoupe

La Guadeloupe, une terre à protéger
Prisca Laitner et Eric Touja

Et si, nous autres humains, interrompions momentanément tout le chahut propre à notre espèce ? Et si nous suspendions même, pour un temps, l’usage de nos cordes vocales, l’ouïe en alerte et l’œil vigilant ? C’est parti. Venez avec nous fouler, à pas feutrés, les terres humides de la forêt. Plus tard, laissez-vous émouvoir d’un lien privilégié entre un homme et de sublimes pélicans. Puis, grimpez discrètement à bord d’une embarcation insonore pour épier une faune qui ne fuira pas à votre arrivée. Et le soir, en rentrant dans la tiédeur de la nuit tombante d’un pas retenu, observez les alentours, surveillez les murs des maisons… Hop ! Vous l’avez vu ? Alors, anolis ou mabouya ?
Venez donc vous aventurer au cœur de notre dossier, cette nature aux mille visages a au moins autant de secrets à vous révéler…

Les oiseaux de Guadeloupe

Des racines et des ailes
Jérôme wey

278. C’est le nombre d’espèces d’oiseaux déjà observées en Guadeloupe, parmi lesquelles 80 nicheuses. Certaines sont sédentaires, d’autres fuient la rudesse de l’hiver canadien et font une escale dans les Antilles avant de partir hiverner encore un peu plus au sud. Ces voyageurs au long cours feront le chemin inverse le printemps venu ; des performances fabuleuses pour des êtres aussi petits. Les amateurs de la gent ailée ont ainsi de quoi se mettre sous les jumelles. Il y en a pour tous les goûts, la multiplicité des milieux permettant une grande variété d’espèces, allant du minuscule Colibri huppé (Orthorhyncus cristatus) à l’imposant Pélican brun (Pelecanus occidentalis) en passant par la très colorée Paruline jaune (Setophaga petechia). Mais c’est dans le cœur de la forêt pluvieuse, sur les sentiers proches de la route de la traversée, que nous allons partir à la découverte de l’avifaune forestière locale.

Les pélicans bruns de Guadeloupe

Sauvons les pélicans bruns de Guadeloupe !
Marie-Ange Terrasse et Hélène Valenzuela

Ce magnifique palmipède survole les étendues d’eau de notre planète depuis plus de 30 millions d’années. Pour admirer le vol du pélican brun de Guadeloupe, il suffit de se rendre sur le pittoresque port de pêche de Sainte-Rose où le spectacle est quotidien. Mais le serait-il si un homme, Yves Gemin, ne venait régulièrement nourrir toute une colonie ?

Bateau électrique solaire Guadeloupe

Le bateau électrique solaire, un allié pour la mangrove
Marie-France Grugeaux-Etna et Hélène Valenzuela

Qui n’a pas rêvé de glisser sur l’eau dans une embarcation silencieuse, respectueuse de la faune et de la flore, à la découverte de ces confettis de sable qui embellissent le Grand Cul-de-Sac Marin. Le rêve est devenu réalité grâce au Taobana, le tout premier bateau électrique solaire de Guadeloupe.

Alerte Corail Guadeloupe

Alerte corail, la maison mer
Muriel Derivery et Philippe Henry

S’il fallait encore fournir la preuve que la vie tient à un équilibre fragile et néanmoins génial entre éléments interdépendants d’un tout, l’observation du bulletin de santé mondial des récifs coralliens devrait convaincre ceux qui s’obstinent à regarder ailleurs. A contrario, une nouvelle génération d’anges gardiens des mers s’efforce depuis quelque temps de désamorcer le déclin en cours et nous invite cordialement à copier ces animaux bizarres, sachant bâtir et produire sans détruire ni polluer, et capables de vivre en parfaite symbiose avec leur environnement.

Observation volcan  la Soufrière Guadeloupe

Au chevet de la Soufrière
Marie-Ane Terrasse et Hélène Valenzuela

La vielle dame – vié madanm la -, comme beaucoup aiment à la nommer dans l’archipel, n’est en réalité qu’une petite jeune de 500 ans d’existence. Perché sur le Mont Houëlmont qui, en d’autres occasions peut faire l’objet d’une belle randonnée, l’Observatoire volcanologique et sismographique veille sur le volcan de la Soufrière, l’un des sites les plus visités de l’archipel. Survol d’une activité brûlante.

> Pour lire la suite, commandez le magazine ici

La griveliere Guadeloupe

Un bain d’histoire et de savoir
Marie-France Grugeaux-Etna et Virgine Larnac

Il existe des lieux magiques, hors du temps, aux effluves du passé aussi présentes que l’odeur du café grillé. L’habitation la Grivelière est l’un d’eux.

> Pour lire la suite, commandez le magazine ici

Le tapeur Guadeloupe

J’ai testé pour vous… Le Tapeur
Virginie Larnac

Tout juste remise de ma première plongée de nuit du trimestre dernier (si vous n’avez pas lu le numéro 60 de Destination Guadeloupe, dommage), j’enfile ma tenue de Jane pour une nouvelle aventure, en forêt, au parc aventure le Tapeur sur la route de la Traversée, aux côtés de mon Tarzan…

> Pour lire la suite, commandez le magazine ici

Portrait Hélène Valenzuela

Focale révélatrice
Muriel Derivery et Hélène Valenzuela

Voir ce qui ne se regarde pas à l’œil nu, et redonner un espace d’expression aux âmes vives des anciens. De son premier projet Demain, peut-être mené en maison de retraite à l’exposition récemment saluée Moun Darboussier, l’intérêt de la photographe Hélène Valenzuela pour les « gardiens de mémoire », leurs lieux et leurs histoires particulières n’a jamais faibli. Retour sur un parcours modelé par les contrastes.

> Pour lire la suite, commandez le magazine ici

Plage de l'autre bord, Guaeloupe

Le Moule, les pieds dans l’eau
Virginie Larnac

Entre terre et littoral, le Moule fait partie des villes de Guadeloupe où il fait bon s’arrêter. Bien connue pour abriter la seule distillerie de Grande-Terre, la distillerie Damoiseau, cette commune possède aussi une magnifique mangrove, que l’on peut visiter en kayak ou en paddle, de vastes champs de canne à sucre et un littoral réputé pour son spot de surf de Damencourt. Mais ce n’est pas tout…

> Pour lire la suite, commandez le magazine ici